Pauvre chercheur en marketing…

Ce matin ma compagne est allée chez Sephora. Chaque fois qu’elle y va, elle utilise ma carte client que j’ai reçu dans une autre vie… A chaque fois, on lui dit que je suis un très bon client; forcément, à chaque fois qu’elle se rend dans une boutique, elle utilise ma carte! J’ai alors pensé avec désarroi au chercheur en gestion / marketing / comportement du consommateur qui, un jour peut être, utilisera des données Sephora, en particulier celles des cartes clients… Il aura alors dans son échantillon une série d’observations concernant ma carte alors que cette série est en fait celle de ma compagne… Saura-t-il repérer ce biais? Comment pourrait-il le corriger? Dure, dure la vie du chercheur empirique en comportement du consommateur… et pas seulement d’ailleurs! Combien de scories passent à la trappe (i.e. dans le terme d’erreur en fait) dans mes propres données financières sur les banques, les prêts, etc., malgré les meilleurs efforts de traitement de données?

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s